Substance : GHB

info À propos

Le GHB est une substance présente naturellement dans le cerveau et ayant des effets anxiolytiques et entactogènes. Selon le dosage, elle peut être plutôt stimulante ou dépressante. Elle agit comme agoniste partiel des récepteurs GHB et GABAb.

edit

bubble_chart Tendance synergique

trending_up

Potentialisation

Les effets de ces substances sont multipliés ou fortement modifiés par leur combinaison.
Fiabilité : non évaluée.

error_outline Risque estimé

cancel

Dangereux

La combinaison de ces substances présente d'importants risques physiques ou mentaux.
Fiabilité : non évaluée.

flare À propos des effets

L'alcool et le GHB sont tous les deux des dépresseurs du système nerveux central, aussi, leurs effets combinés s'amplifient (expérience d'usager souhaitée).

Leurs effets combinés sont divers et souvent indésirables, une partie de ceux-ci sont explicités dans la rubrique "risques" de cette fiche.

menu_book À propos des risques

Ce mélange est très dangereux et potentiellement mortel. La prise conjointe d'alcool et de GHB, deux dépresseurs du SNC, augmente sensiblement les risques de dépression respiratoire, de perte de connaissance ou de black-out, comme de nombreux témoignages le confirment (comme celui-ci ou celui-là). Des cas de décès sont malheureusement à déplorer.

Des effets indésirables variés, tels que des perturbations gastro-intestinales, une baisse de tension et de la saturation sanguine en oxygène ont été relevés par cette étude.

Un post d'usager sur le forum PsychoActif propose quelques informations intéressantes sur les durées d'effets des deux produits, malheureusement sans les sourcer.

edit

bubble_chart Tendance synergique

shuffle

Mixte

La combinaison de ces substances atténue certains de leurs effet et en augmente d'autres.
Fiabilité : théorique.

error_outline Risque estimé

warning

Vigilance

Cette combinaison présente de faibles risques physiques ou mentaux, ou peut déclencher des situations à risque.
Fiabilité : théorique.

flare À propos des effets

Les retours d'expérience ne sont pas assez nombreux pour qu'on se fasse une idée claire des effets de cette combinaison. Il faut donc les supposer à partir des effets de chaque substance seule.

À forte dose, le GHB est stimulant en fin de trip et sédatif au pic des effets : cette sédation devrait potentialiser la dissociation du protoxyde d'azote (c'est pourquoi TripSit indique cette combinaison comme étant risquée). À petite dose au contraire, le GHB est seulement stimulant et cela pourrait la contrecarrer. L'article de PsychonautWiki résume les variations d'effets du GHB selon le dosage et la temporalité.

Par ailleurs, il est probable que les effets euphorisants de ces deux substances s'ajoutent. De rares témoignages d'usagers (comme ici, ou ) rapportent une expérience agréable, sans beaucoup de précision.

menu_book À propos des risques

L'usage récréatif de protoxyde d'azote implique la plupart du temps des effets très brefs. La mort par toxicité directe des produits est donc peu probable. Mais le GHB ayant à forte dose des effets sédatifs, les risques de chute, de vomissement et de black-out sont théoriquement augmentés.

Pour ces raisons, TripSit et CombiChecker indiquent cette combinaison comme étant risquée. Il est recommandé de faire attention aux dosages, et de consommer assis ou en PLS afin d’éviter les chutes et l’étouffement.

edit

bubble_chart Tendance synergique

sync_alt

Neutre

Ces substances n'interagissent pas de façon significative. Leurs effets se cumulent.
Fiabilité : non évaluée.

error_outline Risque estimé

drag_handle

Neutre

La combinaison de ces substances n'augmente pas significativement leurs risques par rapport à une consommation indépendante.
Fiabilité : non évaluée.

flare À propos des effets

La seule donnée disponible sur cette combinaison est ce trip report, où l'usager précise n'avoir ressenti aucune synergie particulière entre les substances.

Le GHB a la réputation d'adoucir les expériences psychédéliques, comme le rapporte ce commentaire. Plusieurs sources secondaires présument en conséquence une atténuation théorique des effets du 4-HO-MET par le GHB, sans toutefois sourcer cette information.

menu_book À propos des risques

Aucune contre-indication théorique n'existe entre ces substances, et aucune mention d'une expérience négative ou dangereuse n'a pu être trouvée.

Quelques trip-reports de GHB mélangé à d'autres psychédéliques existent et ne mentionnent pas de soucis particulier. On peut ainsi supposer que la combinaison du 4-HO-MEt avec le GHB n'augmente pas les risques, toutefois, aucune preuve scientifique certaine ne l'affirme.

Cette information très lacunaire est probablement due au fait que le 4-HO-MET est un NPS, et est donc peu documenté ou connu scientifiquement.

GHB + MDMA

edit

bubble_chart Tendance synergique

shuffle

Mixte

La combinaison de ces substances atténue certains de leurs effet et en augmente d'autres.
Fiabilité : supposée.

error_outline Risque estimé

drag_handle

Neutre

La combinaison de ces substances n'augmente pas significativement leurs risques par rapport à une consommation indépendante.
Fiabilité : théorique.

flare À propos des effets

Comme le résume l'article de PsychonautWiki, les effets du GHB changent drastiquement selon le dosage et la temporalité. À forte dose, il est stimulant en fin de trip et sédatif au pic des effets ; à petite dose, il est stimulant tout court. Sa synergie avec d'autres substances dépend donc de ces paramètres.

Le GHB et la MDMA ont en commun leurs effets empathogènes, euphoriques et déshinibants. D'après cette méta-étude, la consommation épisodique de cette combinaison entraîne un renforcement des effets pro-sociaux (empathie, bavardage...) tout en réduisant la stimulation induite par la MDMA.

menu_book À propos des risques

Le GHB étant un dépresseur du système nerveux facilement overdosable, il faut rester vigilant à ne pas abuser lorsqu'on le combine avec un stimulant qui masque ses effets.

edit
edit
edit

GHB + IMAO

edit