Substance: Caffeine

info About

La caféine est une substance stimulante de la famille des méthylxanthines. Elle a un mode d'action très large, impliquant l'adénosine, la dopamine, l'acétylcholine, la sérotonine, le glutamate...

On la trouve dans le café et le thé, mais aussi dans les boissons énergisantes et parfois comme produit de coupe (notamment de la cocaïne, de l'héroïne et de l'amphétamine).

edit

bubble_chart Synergistic tendency

add

Additive

These substances do not interact significantly. Their effects are similar and add up.
Reliability: hypothetical.

error_outline Estimated risk

warning

Caution

This combination presents relatively low physical or mental risks, or may result in risky situations.
Reliability: proven.

flare About effects

La caféine et la MDMA sont des stimulants du système nerveux. Les effets recherchés de la caféine (sentiments d'éveil et de lucidité) font déjà partie des effets de la MDMA. Des témoignages rapportent une augmentation de la tachycardie.

Ces substances agissent toutes deux sur la dopamine. Les expérimentations animales, rapportée par cette méta-étude, mettent en évidence une synergie mal connue. Certains travaux suggèrent une potentialisation.

menu_book About risks

Cette méta-étude signale une augmentation significative de la tachycardie, de l'hyperthermie (coup de chaud) et de la toxicité sérotoninergique à long terme. En fonction de la dose de caféine, les risques de la MDMA sont donc accrus. Ainsi, des usagers déconseillent cette association en raison de sa cardiotoxicité.

edit

bubble_chart Synergistic tendency

help_outline

Unknown

The effects of this combination are not known.

error_outline Estimated risk

drag_handle

Neutral

The combination of these substances does not significantly increase their risks compared to independent use.
Reliability: unknown.

flare About effects

Il ne semble pour l'instant pas y avoir d'étude scientifique ni de retour d'expérience à propos de cette combinaison.

menu_book About risks

Le site drugs.com, qui recense les effets des médicaments et les risques de leurs interactions, ne contient aucune donnée pour cette combinaison. Néanmoins, la consommation récréative est souvent bien différente de l'utilisation médicale et peut présenter des risques inattendus.

Le site drugscience.org indique, bien que rien ne permette de l'affirmer, que le protoxyde d’azote pourrait être plus dangereux en combinaison avec les produits ayant un impact sur la pression sanguine ou le rythme cardiaque. Comme c’est le cas de la caféine, on peut en conclure que cette combinaison doit être faite avec précaution chez les personnes à risques cardio-vasculaires. Le manque d’oxygène ayant un rôle dans la tachycardie du protoxyde d’azote, il est important de respirer régulièrement hors du ballon et d’espacer les prises.

De son côté, TripSit indique une synergie neutre sans risque particulier (l'affirmation n'est pas sourcée).

edit