Combinations of psychoactive substances

Effects and risks of drug mixtures

Mixtures.info aims to deliver verifiable data on drug interactions. To date, our database is still very incomplete. It is possible to browse through the entire application, but we encourage you to use our smallers but completed thematic portals instead.

25x-NBOx 2C-x Alcohol Amphetamine Benzodiazepines Caffeine Cannabis Cathinones Cocaine DMT DXM GHB Ketamine LSD MAOI MDMA MXE Neuroleptics Nicotine Nitrous oxide Opiates PCP Poppers Psilocybin (S)SRI Tramadol

Not finding what you are looking for?

Only the most common drugs are listed above. Other substances are available in this list.

News feed

Hey! Perhaps you would like to read the last articles from our blog?

Objectif Kétamine ! link

Published 6 months, 2 weeks ago by Tridi

Tridi's avatar

Pas de pause estivale pour Mixtures. En cette période où d'autres se spécialisent dans l'expertise in vivo de mélanges de produits psychoactifs, l'équipe du projet se lance un nouveau défi : le marathon kétaminé. Date d'arrivée ? La fin du mois de Septembre. D'ici-là, l'ensemble des interactions de la kétamine devront avoir été amenées à un niveau satisfaisant.

Capture d'écran du tableau des interactions

État des lieux des interactions avec la kétamine.

Heureusement, le chantier ne commence pas de zéro. Certaines interactions ont été débroussaillées ; d'autres, brouillonnées ; certaines sont même déjà complétées. Et nous pourrons compter sur la motivation d'un nouveau contributeur, Dowidik, qui a déjà aidé à construire la première fiche de notre marathon : Cannabis x Kétamine. Mais de telles épreuves nécessitent du souffle. Comme d'habitude - et en même temps plus que d'habitude - nous aurons besoin de relecteur·ices, contributeur·ices, critiques, et autres soutiens.

Mais pourquoi s'infliger ça ?

Déjà, il faut bien que le projet avance, et poser des deadlines reste le meilleur moyen de s'en convaincre. Cela dit, celle-ci est peut-être un peu short.

La date de la fin de Septembre est en fait motivée par un emboîtement de circonstances. Les interactions remplies sur Mixtures viendront compléter une fiche informative (en projet) à propos de la kétamine sur le forum Psychonaut. Cette fiche ira ensuite appuyer un projet de vidéos avec Plus Belle La Nuit, sur le modèle de leur série à propos de la MDMA.

Mixtures a donc là l'occasion de se rendre particulièrement utile et visible, en informant non seulement les lecteur·ices du site lui-même, mais aussi celleux de Psychonaut et les visionneur·euses de Plus Belle La Nuit.

Edited 6 months, 2 weeks ago

Des sources en balle link

Published 7 months, 2 weeks ago by xyzt_

xyzt_'s avatar

Tim Berners-Lee l'écrivait déjà en 98 : Cool URIs don't change.

Pourtant, encore aujourd'hui, les liens morts sont un fléau du Web. Des fils brisés d'une toile d'araignée, perdus aux quatre vents. 😿

Et surtout, des bouts d'information parfois perdus à jamais. Étant donnée notre -déraisonnable- obsession pour les sources, c'est avec douleur que nous constations, il y a presque un an, notre premier lien mort.

Capture d'écran d'une conversation entre groumph et xyzt_

Une aiguille dans une botte de joint

Phénomène capitaliste admis : plus un truc est rare, plus il est précieux. Même si le truc est pas ouf. Et dans un système majoritairement prohibitionniste, les données sont parfois plus rares qu'une Marlène Schiappa dans le crâne d'une bonne idée (mettre les mots dans le sens qui vous arrange).

Cette étude bof bof à n=5, ce post de forum obscur probablement écrit sous α-PVP : voilà les métaux précieux dont l'extraction fait le feu de Mixtures.

Nous sélectionnons ces sources car elles nous semblent utiles, pertinentes ; mais aussi parfois car ce sont les seules que nous ayons. Les voir disparaître d'Internet, c'est voir mourir l'information. La réduction des risques fondée sur les faits est une activité suffisamment délicate pour que logistiquement, mais aussi politiquement, la pertes de sources constitue pour nous quelque chose d'inacceptable.

En conséquence, nous avons décidé de ne pas nous laisser abattre, et de développer une solution automatisée d'extraction et d'archivage de nos sources. Vous avez peut être remarqué la nouvelle section Sources maintenant présente en bas de nos fiches. Pour le nom, j'étais peut être pas très inspirée...

Mais comment que ça marche dis donc ?

Tout cela est possible grâce aux incroyables services fournis par l'Internet Archive, qui permet un accès programmatique à sa formidable Wayback Machine. Et aussi grâce à Charles Leifer, développeur principal de huey, une task queue sensée et raisonnable qui permet de ne pas avoir à déployer Celery, RabbitMQ et une montagne de bordel pour lancer trois tâches en arrière plan. Merci mec.

Fabriquer ce système n'a pas été une décision facile, et l'investissement en temps de prototypage et de développement a été important. Techniquement, la complexité introduite dans Mixtures est même déraisonnable en proportion du reste de l'application, en ajoutant des workers, de la communication asynchrone, et des tas de trucs compliqués.

Pour conclure

Berners-Lee l'a très bien dit un quart de siècle avant moi : en théorie, il n'y a aucune raison pour que les liens du Web se brisent. En pratique, ces raisons sont indénombrables.

Si toute cette énergie a été déployée, ce n'est pas seulement dans notre intérêt. Indépendamment du travail de synthèse que nous proposons, permettre à ces documents d'être archivés, c'est rendre service à tout le monde — me semble-t-il. Je le vois comme un retour d'ascenseur que nous faisons à celles et ceux que nous citons. Même dans une timeline post-Mixtures, nos sources resteront au chaud sur les serveurs de l'Internet Archive... et de toute façon, iels ont également en mémoire la plupart de nos pages. 😉

Edited 7 months, 2 weeks ago

Mixtures a trois ans ! link

Published 11 months ago by Tridi

Tridi's avatar

Image

Le premier commit git date du 27/03/2020, en plein confinement.

Cela fait donc trois années que nous avançons régulièrement dans ce travail de fourmis. On est heureuxes de constater qu'avec du sérieux, de la solidarité et de la détermination, les usager·es de drogues peuvent vaincre tous les obstacles.

Alors en avant !