edit

bubble_chart Tendance synergique

add

Addition

Ces substances n'interagissent pas de façon significative. Leurs effets sont similaires et s'additionnent.
Fiabilité : hypothétique.

error_outline Risque estimé

report

Risqué

La combinaison de ces substances présente des risques physiques ou mentaux non négligeables.
Fiabilité : hypothétique.

flare À propos des effets

L'alcool et le tramadol sont deux dépresseurs du système nerveux central (SNC). D'après le site drugs.com, il y a au moins une addition de la sédation, de la somnolence et de la confusion.

Des vomissements sont rapportés par deux témoignages, ici et . Ce dernier signale également une sudation extrême et des hallucinations les yeux fermés. Cet usager décrit une potentialisation des effets de l'alcool, en particulier l'euphorie et la confusion. Au contraire, cette usagère rapporte que le tramadol aurait supprimé son ressenti subjectif de l'alcool.

Ces témoignages ne peuvent être généralisés en raison de leur faible nombre et de l'absence d'étude spécifique. L'alcool et le tramadol ont chacun un large champ d'action, ce qui augmente les possibilités d'interactions et les variations entre les individus.

menu_book À propos des risques

Comme l'explique cette revue de littérature, l'alcool amplifie les effets de sédation, de somnolence et de confusion des opiacés. Il faut donc éviter toute tâche requérant de l'attention ou de la précision. De plus, les surdoses provoquent des nausées, altèrent la conscience et réduisent les réflexes de toux et de respiration. Il y a donc un risque de s'étouffer avec sa langue ou son vomi, ou d'arrêter de respirer dans son sommeil.

Certains usager·es, comme cellui-ci, s'inquiètent d'une majoration du risque de convulsion. Cette petite étude statistique (n=57) montre en effet que les convulsions surviennent à des doses plus faibles quand le tramadol est mélangé à de l'alcool.

Le site drugs.com, qui s'adresse aux professionnels de la santé, indique un risque modéré. TripSit et CombiChecker, qui s'adressent aux usager·es, classent ce combo comme dangereux. Il est pour l'instant difficile de trancher en raison du manque de témoignages et d'études spécifiques.

Par ailleurs, le tramadol est parfois conditionné avec du paracétamol. Comme le rappelle cette revue de littérature, la toxicité pour le foie de ce dernier est multipliée en cas de combinaison avec de l'alcool.