edit

bubble_chart Tendance synergique

shuffle

Mixte

La combinaison de ces substances atténue certains de leurs effet et en augmente d'autres.
Fiabilité : avérée.

error_outline Risque estimé

warning

Vigilance

Cette combinaison présente de faibles risques physiques ou mentaux, ou peut déclencher des situations à risque.
Fiabilité : avérée.

flare À propos des effets

Cette méta-étude de 2016 fait la synthèse des connaissances sur cette interaction. On peut noter que :

  • l'alcool augmente la concentration plasmatique de MDMA et produit une euphorie plus longue ;

  • la MDMA réduit la confusion mentale de l'alcool, donnant une impression de sobriété, mais ne réduit pas la confusion psychomotrice. Il s'ensuit qu'on se sent sobre mais qu'on titube quand même.

À part ça, certains effets dépresseurs de l'alcool (comme le ralentissement respiratoire ou la relaxation musculaire) sont opposés à l'effet stimulant de la MDMA. On peut le constater dans les listes d'effets subjectifs établies par PsychonautWiki : alcool ; MDMA. Ces effets contradictoires ne s'annulent pas forcément et peuvent entraîner des ressentis étranges.

menu_book À propos des risques

L'alcool étant un dépresseur du système nerveux overdosable, il faut rester vigilant à ne pas abuser lorsqu'on le combine avec un stimulant qui masque ses effets.

L'alcool et la MDMA affectent tous deux la régulation de la température, entraînant un risque d'hyperthermie qui peut elle-même avoir de graves répercussions. Cette méta-étude note que si la consommation modérée d'alcool avec la MDMA ne semble pas empirer ce risque en milieu tempéré et à dose modérée, ce n'est plus le cas lorsque la température augmente (par exemple en contexte festif).

La MDMA est très toxique pour le foie chez certaines personnes, bien qu'on ne sache pas exactement pourquoi (l'hyperthermie est une des causes avancées par cette étude). Plusieurs organisations mettent en garde contre la combinaison avec l'alcool, également hépatotoxique.

Les propriétés stimulantes de la MDMA peuvent donner une impression de sobriété alors même que les réflexes sont toujours altérés par l'alcool, même à petite dose (source : cette étude sur la conduite automobile).

En dehors de ces risques spécifiques, les conséquences d'un abus de chacun de ces produits sont bien connues et il est logique qu'elles s'additionnent en cas de mélange.