edit

bubble_chart Tendance synergique

trending_up

Potentialisation

Les effets de ces substances sont multipliés ou fortement modifiés par leur combinaison.
Fiabilité : supposée.

error_outline Risque estimé

drag_handle

Neutre

La combinaison de ces substances n'augmente pas significativement leurs risques par rapport à une consommation indépendante.
Fiabilité : hypothétique.

flare À propos des effets

Cette description est une somme de témoignages trouvés sur Internet.

Malgré que la MDMA et le protoxyde d'azote agissent de façons très différentes sur l'organisme, leurs effets semblent se potentialiser avec une synergie unique entre les effets dissociatifs et euphoriques. Le ressenti est court mais très intense, ce qui mène aisément à des comportements compulsifs où les usagers enchaînent les ballons pour retrouver cet état. Le reste du trip peut sembler terne en comparaison, aussi un internaute conseille d'attendre la descente de MDMA afin ne pas "gâcher" le plateau.

À hautes doses, cette expérience peut être puissante au point d'entraîner une perte de connaissance ou décourager de recommencer.

menu_book À propos des risques

À première vue, cette combinaison ne semble pas comporter de risque direct.

Mais la frénésie de redrop qu'elle peut entraîner expose à un abus de protoxyde d'azote, lequel implique quelques risques, la plupart occasionnés par le manque d'oxygène.

De façon anecdotique, on peut relever un cas de pneumomédiastin après une combinaison de protoxyde d'azote et de MDMA. Cette affection, très rare, peut être une conséquence de la consommation de chacun de ces deux produits.