MDMA + MXE

edit

bubble_chart Tendance synergique

shuffle

Mixte

La combinaison de ces substances atténue certains de leurs effet et en augmente d'autres.
Fiabilité : hypothétique.

error_outline Risque estimé

help_outline

Inconnu

Les risques de cette combinaison ne sont pas assez connus pour être correctement évalués.

flare À propos des effets

Il n’y a pas assez de retours pour se faire une idée claire des effets de cette combinaison. Néanmoins, on peut faire des suppositions à partir des effets de ces molécules seules et des quelques trip reports disponibles.

La MDMA étant un stimulant empathogène et la MXE un dissociatif, leurs effets subjectifs s’opposent à bien des égards. Ces influences contradictoires ne s’annulent pas forcément et peuvent entraîner des ressentis étranges. Ainsi, cet usager souligne un sentiment de dysphorie pendant la combinaison, avec une MXE très « froide » rendant impossible d’apprécier la MDMA. Les quelques retours sur Erowid rapportent aussi des expériences très confuses, aux titres évocateurs tels que « We Didn’t Understand Any Of It ».

Néanmoins, ces deux molécules ont en commun d’agir sur le système sérotoninergique et d’entraîner de l’euphorie (voir la pharmacologie de la MXE). Cela pourrait expliquer pourquoi plusieurs usager·es (tel qu’ici et ) rapportent malgré tout une synergie agréable, spécialement lorsque la MXE est prise à la fin des effets de la MDMA. Cet usager parle même de potentialisation, et conseille de différer les prises et de réduire les dosages.

Concernant les autres empathogènes, on peut lire ici une discussion mitigée à propos du mélange avec le 6-APB.

menu_book À propos des risques

Plusieurs entités de réduction des risques, telles que Psychoactif et Psychonaut, déconseillent ce combo en raison d’un risque de toxicité sérotoninergique. Cette crainte revient régulièrement dans les discussions entre usager·es (voir par exemple ce post). TripSit tempère néanmoins en précisant que le risque semble moins important lorsque la MXE est prise à la fin des effets de la MDMA.

Cette étude relève un décès attribué à la combinaison de MXE et de 6-APB. Elle note aussi que la MXE a des propriétés stimulantes entraînant tachycardie et hypertension, ce qui indique un risque en cas d’interaction avec un autre stimulant (tel que la MDMA et ses dérivés).

Pourtant, de nombreux·ses usager·es, par exemple ici ou , rapportent des expériences positives. Aussi, cet internaute se questionne sur la validité des arguments qui déconseillent ce combo. Il ressort que les mises en gardes découlent principalement d’une overdose mortelle rapportée sur un forum suédois aujourd’hui inaccessible. Mike Power mentionne cet événement dans son livre. La rumeur, illustrée par cet article, prétend que l’homme se serait injecté 100 mg de MXE et 400 mg de MDAI en intraveineuse. Même en supposant une tolérance aux deux produits (ce qui n’est pas précisé), ces dosages sont beaucoup trop élevés pour qu’on puisse en déduire une dangerosité du combo MXE/MDAI, et encore moins en extrapoler une dangerosité du combo MXE/MDMA.

Ce post résume ainsi la situation : « il y a un consensus comme quoi c’est déconseillé, mais plusieurs personnes l’ont fait sans problème avec des dosages plus bas. » Et celui-ci de conclure : « ce combo devrait être évité simplement parce qu’on ne sait pas encore si c’est dangereux ».